INOUïS2020 | Auditions Alsace / Le Grillen
Musique / Concert

Musique / Concert

INOUïS2020 | Auditions Alsace / Le Grillen

Le GRILLEN
19 rue des jardins 68000 Colmar

 

Description

⚡ Découvrez en live les groupes sélectionnés pour les Concerts Auditions Régionales des #iNOUïS2020 du Printemps de Bourges Crédit Mutuel ! ⚡️

Du 9 janvier au 1er février 2020 dans toute la France et le 31 janvier pour les auditions Alsace au Grillen.

Entrée libre sur invitation à retirer sur : https://www.reseau-printemps.com/billetterie/ 

 

⚡ Cheap House   [Techno/House] – Strasbourg

Ce quartet bouillonnant de Strasbourg est à peine apparu en 2018, mais leur énergie hors du commun ébranle déjà la terre et brise la léthargie du monde. Leurs influences touchent au coeur de la vie nocturne extatique de Berlin, s’étendent jusqu’aux racines d’afrique de l’ouest, et puisent dans les palpitantes allées de la jeune scène jazz londonienne avec des groupes tels que The Comet Is Coming et Sons Of Kemet. Cheap House est explosif, nerveux et excitant. Ils adhèrent sans réserve au chaos qu’ils incarnent dans une danse instrumentale ravageuse, magnifiquement destructrice.

 

⚡ WHY NICHT  [Pop] – Paris

Rencontrés à l’adolescence, Bagheera et Lord Tératoïde charpentent leur personnalité artistique à coup de voyages dans les Balkans, de boums sur les compil’ du top 50 et de concerts de noise minimale dans les bas-fonds bruxellois. Ces aventures, aussi impétueuses qu’azimutées, les mènent à la révélation ultime : il faudra créer un hybride entre Brigitte Fontaine, Tom-Tom & Nana et Die Antwoord, lui apprendre la chorégraphie de Shakira et lui faire rouler sa bosse sur les asphaltes du monde entier. Dès lors, déchaîner les campings et donner des interviews sur France Culture devient leur but ultime. Pourquoi pas ? C’est la naissance de Why Nicht. A  l’image de ses créateurs, Why Nicht explose dans toutes les directions. Électro, hip-hop, trap, moombahton, pop et tribale, les deux corsaires ne s’interdisent rien et construisent leur univers bubble gum sous la plume acérée de Bagheera, tour à tour rappeuse au scat musclé et prophétesse à la voix de velours, et les électroniques divagatrices de Lord T. 

 

⚡ Ork  [Electro/Rock] – Strasbourg

"Ork est la rencontre de plusieurs univers à priori très éloignés : celui du rock pour Samuel Klein, et celui des musiques répétitives pour Olivier Maurel; l’univers acoustique (vibraphone, batterie, chant, mélodica, ukulélé...) et celui de l’électronique ; la finesse et la complexité des arrangements, alliée à la force brute du rock. Le résultat est une architecture novatrice, tant sur le plan sonore que visuel. Pour les yeux, Ork est une machine tentaculaire de câbles, d’électronique, de bois, de peau et de métal. Les yeux fermés, c’est une musique ciselée et en construction perpétuelle, dont les rythmiques puissantes et le lyrisme des mélodies et des textes emportent le corps et l’esprit. C’est avec une virtuosité éblouissante que les deux musiciens, face à face, jouent de leurs instruments, chantent, improvisent, et modifient ou bouclent les sons produits à l’aide des éléments électroniques qu’ils gèrent en direct : capteurs midi, samplers et Wii-Theremine. Ork est à la fois une performance scénique et une véritable jouissance musicale!"  JP Jullian 

 

⚡ Kamarad  [Post Punk Garage] – Colmar

Kamarad est un groupe de Post Punk aux influences diverses  souvent puisées dans la fin des années 70. Un son résolument abrasif et  embué dans une distorsion languissante. Après un passage au Festival Décibulles, au Cabaret Vert, à la  Poudrière,  à la Laiterie, au Grillen, au Noumatrouff … le groupe  continue de chercher des scènes et de trouver son public. Une centaine  de concerts en France, à New-York, en Allemagne, en Suisse ou en  Belgique ont laissé des traces sur les murs. Des gouttes de sueur, une  énergie et une envie résolument ancrée dans l’héritage du punk  mancunien, du CBGB de New-york, et de la pluie acide. Une certaine idée  d’un Rock’n’Roll qui n’obéit pas.

 

⚡ La Bergerie [Hip Hop] – Strasbourg/Metz

Ils racontent que la première fois qu’ils ont fait de la musique ensemble, c’était en tapant sur une poubelle lors d’un festival. Depuis, l’idée n’a plus quitté Lou et Geber, respectivement au micro et au son, mais La Bergerie a depuis dégoté d’autres instruments. Ils disent également qu’ils ne forment pas vraiment un groupe de hip-hop. C’est vrai aussi : derrière le décorum classique (un DJ, un MC) se cache une formation atypique et furieusement éclectique ; en duo ou en version big band, si le rap est toujours de rigueur, La Bergerie cherche plutôt à transcender les genres (rock, jazz, drone, psyché) et regarde autant vers l’avenir du hip-hop que vers son glorieux passé (boombap et trap dans un seul et même disque).

 

+ d'infos :

http://www.grillen.fr/ 

www.reseau-printemps.com 

 

#iNOUïS2020

Dates / Horaires

Vendredi31 jan2020DE 20h00
À 0h00